Le webcampday est devenu un quasi pèlerinage pour moi puisqu’il s’agissait la 6ème édition (la première étant un seocamp day suivi de 5 webcampday), et c’était ma cinquième année consécutive à profiter de l’évènement du monde SEO et webmarkting à Angers.

Article complet sur le blog pro Korleon’Biz

Pas d’article fleuve sur l’ensemble de l’évènement cette fois-ci sur mon blog, j’ai en effet déjà participé à un compte rendu plus complet sur le blog de korleon’biz que je vous invite à découvrir. Et oui, très fier d’avoir cette fois couvert l’évènement pour le compte de l’équipe KB que j’ai rejoint cette année, tout comme Julie Chodorge qui s’y rendait pour la première fois.

La conférence qui a crevé l’écran !

Si je m’arrête à l’aspect technique et purement SEO, je devrais vous parler de la conférence d’Aymeric Bouillat que j’ai eu le plaisir de découvrir, un mec humble et sympa mais qui en a sous le capot SEO.

Ecribouille rédactrive web SEO en conférence à Angers au WebCampDay

Mais voilà, d’une part, j’en parle déjà sur le blog KB dans l’article évoqué plus haut. Et d’autre part, je dois vous confier que mon vrai coup de cœur de ce WebCampDay était tout autre, désolé Aymeric.

Et c’est parti pour le show

Il s’agit en réalité de la conférence de Syphaïwong Bay, alias Uty alias Ecribouille la rédactrice web qui sait vivre au second degré.

Nicolas Robineau la présentait comme une amoureuse de la vie puis lui laissait la parole, ce fut le début d’un véritable One Woman Show. La salle était comble, le décor était planté puisqu’il s’agissait de remettre l’église rédactrice au milieu du village pas nécessairement SEO.

Les bons mots se sont succéder, le rythme était flegmatique, et pourtant les rires (et les regards intéressés par le contenu) s’enchainaient. Nous étions une petite centaine d’internautes présents, à l’écoute, des habitués des océans de contenus textuels parfois imbuvables. Et là, nous étions tous dans ce même bateau qui nous a conduit une heure durant à boire les paroles avisées de notre oratrice. Un voyage initiatique au pays des rédactrices, avec de vraies bonnes choses sur le fond (que nous n’avons d’ailleurs jamais touché).

Le regard sur le métier porté par certains a changé, assurément. Pour ma part, j’ai adoré ce moment intemporel, une sorte d’amusement sérieux sur l’air marin de la Croisière S’amuse. Il y avait le capitaine Stubling et son chef hydratant Isaac qui étaient là, ainsi que la marinière qui nous berçait. Seuls les rires, non-stop une heure durant, de Laura de Khosi nous maintenait dans la réalité.

Ce que disait en substance la conférence ?

La vraie mission du rédacteur, c’est de rassurer l’internaute pour qu’il fasse l’action attendue par le service marketing tout en assurant toutes les contraintes SEO.

Il ne faut pas négliger la relation d’harmonie qui peut exister entre le texte et l’image, car c’est de ce couple que l’internaute va trouver la réponse à sa demande dans bien des cas.

Le rédacteur ne doit pas oublier que la vérité ne sort pas de la bouche de Google, alors il ne faut pas reproduire les âneries déjà écrites, creuser les sujets et ne pas continuer à écrire des choses fausses.

Il faut aussi prendre en considération un aspect primordial. Le texte ou les textes commandés ne vont bien souvent ne pas avoir qu’une seule vie. Ils sont sur le site pour des raisons SEO et marketing, mais ils sont aussi repris pour une plaquette promotionnelle, ou peuvent alimenter un dossier de presse… en d’autres termes, il faut dire au rédacteur quels sont l’ensemble des objectifs possibles du texte commandé, et là seulement le ton et la précision seront en adéquation avec les attentes du client.

En bref, rédactrice, rédacteur web c’est un vrai métier, bien qu’il soit possible de faire des one (wo)man show sur les temps de loisirs.

Amitiés

Outre Julie que j’avais le plaisir de croiser pour la deuxième fois, télétravail oblige, ce fut pour moi un vrai plaisir de retrouver les copains bretons sur place. Du petit neveu de Jimmy et cousin de Larry, j’ai nommé Luc Page, en passant par la chef d’orchestre de la bande Agnès, les amis rennais non moins importants Arnaud, Anthony, Cédric, sans oublier Samantha qui accompagnait Fabien. Et la surprise d’y retrouver l’ex rennais Sylvain !

D’autres moments partagés avec Didier et Bruno avec qui j’ai eu plaisir de sympathiser.

Sans oublier Pricillia et Fabien de Monitorank dont la gentillesse ne fait que grandir d’années en années..

Et bravo à Miss Ecribouille pour cette prestation qui ne peut se réaliser avec un tel naturel qu’après avoir préparé au millimètre.

PS : il est fort possible que ce modeste compte rendu soit parsemé de quelques fautes d’orthographes ou de frappes, j’espère qu’aucune rédactrice (ou rédacteur) ne décèdera à sa lecture.

Au même moment, il y avait une autre conférence abordant l’acquisition de trafic par une start up. Retrouvez le compte rendu sur le blog de Julie Chodorge ici.

Pas contre un petit partage, merci !

One thought on “One Woman Show au WebCampDay

  1. backlink service

    super article

Leave a reply

required